french stinky french

2 open letters following the European Vote last Sunday (National Party winner).

2 lettres ouvertes, au dimanche soir du 25 May 2014 / Adult Contents 

————————————-

english

————————————-

My dear friends…

What have you done ?

The {K}ultur you are carrying as a flagship, the >>>> in random order Barre, Migayrou, Alba, Arlot, Chaslain, Edelman, Cohen, Riciotti, Nouvel, Castro, historically Belmont and Bloch-Laine,  and some kids Rambert/ Caille but others know it… they are the future new-comers in this ad-hominem list… of this French invention which you made so moribund, nowhere audible except in your small power boudoirs..

What have you done other than creating the manure of today’s stench

Your intelligences were only used to serve yourselves… your haughtiness… hypocrisy

It suits you well to cry Wolf, while your arrogance in enclosing creation in the back room of your own interests, of your small franco-french affairs, are at the origin of the situation.

Everyone has to clean his/her own backyard… and the small crime of the architect (and of his/her administrators !)  is not less punishable than the one of a politician…  in fact it became its toy, thanks to you…

No the Samaritan is not the problem… it is the Philarmonique attributed in a fake competition which should be considered one (and we would shoot the second opus of Ferreri ‘Touche pas a la femme blanche’ in the aborted construction site), it is the choice of the curator from the Biennale Pavilion in Venice, it is the PLU of Paris and its ‘queue-jumping’… which is already one… it is to have for 20 years preferred the copy to the original (J.N. and R.R. in front display, with all their epigones – see the Milan Pavilion, graceless clone of the Seville one), but even more to have organized it, to have consciously orchestrated it… and its representation headquarters.. dedicated to the ‘in the style of’…  as in the time of Bernini and Colbert conflict … your Model.. not mine… where the administration power complies with the ignorance of the Prince to in fine manipulate him (see the pathetic dairy of Frederic Mitterrand)… You have sown the seeds of power abuse, via a dominating politico-cultural administration drunken on its kingly ‘puissance’… simultaneously ignorant to the World and ignored by it… It is now time for the operetta elites to harvest these pernicious providences.

AA, the typically french architectural magazine, is in the hands of ‘faquins’, the Order, the Guild has not left the Vichy suburbs and the institutions are blinded by their lack of means… clearly a good pretext for inertia… and so on and so on… the list is long…

But this time I will come to your lectures, I will confront your mediocrities, in Venice… where despite your disqualifications we are again and again invited… but also to give you the cue… for all the prattling you have crafted… for the stench you have provoked… Can you see the price to pay?

It is not so much a vindictive being from the servile crowd of the Venice Biennale which will confront you but the one who has seen and fought your co-optation systems, from within, since over 20 years and can testify to your masquerades and democratic hoaxes at the origin of the public command mechanisms and mediation, standing to attention… silly typesetters (of d’A, AA etc.)

You made a small personal affair out of architecture… I am ashamed to have met ‘US’… 

For the record / demission letter for the French Pavilion curating in 2002 >>Letter /The cultural exception was already sleeping with the National Preference / Siamese concepts

————————————-

french

————————————-

Chers amis  

Qu’avez donc vous fait ?

La {K}ultur que vous portez en étendard, les >>>>>dans le désordre Barré, Migayrou, Alba, Arlot, Chaslain, Edelman, Cohen, Ricotti, Nouvel, Castro, historiquement Belmont et Bloch-Lainé,  y-compris quelques lampistes Rambert/ Caille…  mais d’autres le savent …ils sont a-venir dans cette liste ad-hominem… … de cette création française que vous avez rendue moribonde, inaudible ailleurs que dans vos petits boudoirs de pouvoir…

Qu’avez-vous fait d’autre que de créer le lisier de la puanteur d’aujourd’hui

Vos intelligences n’étaient qu’au service de vous-même… de votre superbe…hypocrisie

Cela vous va bien de crier au loup, alors que vos arrogances d’enfermer la création dans l’arrière boutique de vos propres intérêts, de vos petites affaires Franco-Francaises, sont à l’origine de la situation.

Chacun doit balayer devant sa porte… et le petit crime de l’architecte (et de ses administrateurs! grands commis et petits commis de l’état) n’est pas moins punissable que celui d’un politique…il en est devenu son jouet, grâce a vous…

Non la Samaritaine n’est pas le problème… c’est de construire le Philarmonique, suite au déni de concours qui devrait en être un (et on tournerait le second opus de Ferreri  ‘Touche pas à la femme Blanche’ dans le chantier avorté), c’est le choix du curateur du Pavillon de la Biennale de Venise qui aurait dû en être un, c’est le PLU de Paris et ses passe-droits… qui en est déjà un ….c’est d’ avoir depuis vingt ans préféré  le plagia à l’original (J.N. et R.R. en tête de gondole,  épigones inclus -voir pavillon de Milan, clone débile de Seville), mais plus encore de l’avoir organisé, orchestré sciemment … avec ses officines de représentations pour faire ‘à la manière de’ ….comme du temps du conflit entre Bernini et Colbert… votre Modèle… non le mien…… ou le pouvoir de l’administration se plie,  au service de l’ignorance du prince pour in fine le manipuler (voir le journal pathétique de Frédéric Mitterrand)…Vous avez ensemencé l’abus de pouvoir, celui d’une administration politico-culturelle dominante enivrée de sa puissance régalienne…et simultanément ignorante au Monde et ignorée du Monde….Aux Elites d’opérettes…de récolter maintenant les providences malsaines…

AA (le magasine FRanchouillard d’architecture) est aux mains de faquins, l’ordre n’a pas quitté les faubourgs de Vichy (non sans humour) et les institutions sont aveuglées par leur manque de moyen… bon prétexte en fait pour n’en prendre aucun … et ainsi de suite…la liste est longue…

Mais cette fois ci je viendrais à vos discours, à vos médiocrités pour vous faire face, à Venise….ou malgré vos disqualifications, nous y sommes  encore et encore invités… Mais aussi pour vous faire réplique….à toute les facondes que vous avez façonnées…. A la puanteur que vous avez créée…. Voyez-vous le prix à payer… ?

Ce n’est pas tant un vindicatif dans la foule servile de la Biennale, qui vous fera face que celui qui a vu et combattu vos systèmes de cooptations, de l’intérieur, depuis 20 ans et peux témoigner des mascarades et canulars démocratiques à l’origine des mécanismes de la commande publique et de sa médiation, le petit doigt sur la couture, .., par de simples pigistes...

L’architecture vous en avez fait une petite affaire personnelle… J’ai honte de ‘NOUS’ avoir rencontré …

FR /

Pour mémoire / Lettre de démission du curating du Pavillon Français en 2002>>> Letter   / L’exception culturelle couchait déjà avec la préférence Nationale / Concept Siamois /

———————————————–

English / Letter  to the Frac Orleans

———————————————–

Dear friends from the Frac Orleans

Once upon a time you were a tool for emancipation, for confrontation, almost a zone of conflict… Not a ghetto destined to a bunch of Happy Few… in drowsy consumption… with as a bonus a grey eminence nightclub bouncer.

FRAC has built its ‘has been’ insipid and authoritarian Turbulences, while abusing es-robotic masters in its first exhibition, with Friedman® as an alibi, instead of having supported the winning project Olzweg which could have provoked a deflagration, an ambition… and change the landscape ‘of what was admissible to conceive and to make’… and we would not be there today. Did you know that?

For the record / The 2006 project Olzweg (co-winning) was of a kind to reconcile the curiosity of some with the ignorance of others (20 years Machine Celibataire). We had at that time stopped the legal proceedings to cancel the competition for passive corruption in the second round… on your request and to save your head… from what Michel Sapin, president of the region Centre in 2006, had put at stake (mettre en jeu ici… ca va?), if we had unveiled the consultation deceits… In fact a great strategic mistake from our part …

Because of your exclusion and cultural and intellectual gullibility politics … we are again getting plagiarism in Milan, again a… French pavilion… under influence… is this your success? To condone… after having been stifled by the then DAPA obliging you, without protest, to hire its sbires and expose its offspring… to drive your boat where it was sure to wreck… on a sympathetic inoffensive coral, a kind of kinder-garden, with its shovel, plastic rake and sandbox…?

Having surfed over a combative and generous generation, at the origin of the Frac to afterwards put its suitor into position, without undertaking any historical work?! Is it your success to participate to the jamming, the daubing of events and emergences… from those who initiated them to those who pursue them and in fine (we are still in this Beaux-Arts atavist France) to those who plagiarize…

Your archiving is magnificent yes, and as museum conservators, we have no choice but to respect you… yet your cultural politic in real time is distressing by its complaisance… and it is no longer of interest to anyone… check the frequentation rate… what you stamp as ‘recherche’ is not profitable anymore… shall we question its content?.. is this your new agenda, to produce paper hens… painless, colourless, abstruse. A lot of them are my friends, they were expecting better than your infantile instrumentation, rather that you’d help them to overcome this status of prepubescent geeks which is getting under their skin. Who is to blame? your Mentor and its Philosophy for Dummies pocketbook ? or you lack of ‘cultural political science’ ?

You think that you are not responsible for the rise of the indifferences… but you are one of its vectors. We expected courage from your part, instead you made culture into a queue-jumping, a kind of monarchic privilege, reserved for subscribers… and the nation is rebelling… and it’s violent, it’s obscene… but this monstrous and mean Golem … you took part in its begetting…

I had refused in 2002 (see above) to be the co-curator-scenographer of the French pavilion with you. The reasons have not changed and the consequences are getting worst… but nothing to report, everything will be all right, in the French cultural Teletubbies… you will get your pay at the end of the month… ‘I’ll be seeing you.’

——————–

French / Lettre au Frac Orleans /

——————–

Chers Amis du Frac Orleans 

Vous étiez un outil d’émancipation, de confrontation, voir une zone de conflit …et non un ghetto réservé à quelques Happy Few…pour une consommation abrutie… avec en prime…. un physionomiste de boite de Nuit en éminence grise.

Le FRAC a construit ses Turbulences ‘has been’ et insipides tout en se gargarisant à la première expo de maitres es-robotiques, avec Friedman en Alibi, à défaut d’avoir porté le projet Lauréat  Olzweg  qui aurait pu produire une déflagration, une ambition…et modifier le paysage ‘de ce qu’il était admis de concevoir et de faire’… et nous n’en serions pas là aujourd’hui. Le saviez vous ?

Pour mémoire / Le projet de 2006, Olzweg (Co-Lauréat) était de nature à réconcilier la curiosité des uns avec l’ignorance des autres (Machine Célibataire sur 20 ans).  Nous avions à l’époque stoppé la procédure judiciaire d’annulation du concours pour corruption passive au second tour, cela sur votre demande et afin de sauver votre tête, ce que Michel Sapin, président de la région Centre en 2006, avait mis en balance, si nous dévoilions les supercheries de la consultation. … Grave erreur stratégique que la nôtre en fait.

A cause de votre politique d’exclusion et de naïveté culturelle et intellectuelle… on se tape encore un plagiat à Milan, encore un…pavillon Français…sous influence…c’est cela votre réussite… ?  De laisser faire…..après avoir été bâillonné par la DAPA de l’époque vous obligeant, sans que vous trouviez à redire, à employer ses sbires et exposer ses progénitures…pour piloter votre navire là où il était sûr de s’échouer…. sur un récif sympathique et inoffensif, une sorte de jardin d’enfant, avec pelles, bac à sable et râteaux… !?

D’avoir surfer sur une génération combative et généreuse, a l’origine du Frac pour installer par la suite ses prétendants, sans qu’aucun travail historique ne soit fait ? Est-ce là vôtre réussite de participer aux brouillages, aux barbouillages des évènements et des émergences…de ceux qui les initient à ceux qui les poursuivent et in fine (nous sommes toujours dans cette France aux atavismes  Beaux-Arts) à ceux qui les plagient…

Votre archivage est magnifique, certes, et comme conservateurs de musée, on ne peut que vous respectez…mais votre politique culturelle en temps réel est affligeante de complaisance….ce qui n’intéresse plus personne…. voir le taux de fréquentation… ce que vous Estampillez ‘recherche’ ne fait plus recette… Faut-il en questionner le contenu ? Est-ce là vôtre nouveau cahier des charges de produire des cocottes en papier…indolore, inodore, abscons.  Beaucoup sont mes amis, ils attendaient mieux que votre instrumentalisation infantile, et qu’au contraire… vous les aidiez à dépasser ce stade de Geeks pré-pubères qui leur collent à la peau. La faute à qui ? A votre Mentor, et son ‘Que Sais-je’ de philosophie en poche ? ou à votre manque de ‘science politique culturelle’ ?

Vous croyez ne pas être responsable de la montée des indifférences…mais vous en êtes l’un des vecteurs. On aurait pu attendre de vous du courage, mais vous avez fait de la culture un passe-droit, une sorte de privilège monarchique, réservé aux abonnés…et  le peuple se révolte…c’est violent, obscène…mais ce Golem monstrueux et méchant… vous avez participé à son éclosion…

J’avais refusé en 2002 (voir plus haut) d’être co-curateur-scénographe  avec vous du pavillon Français. Les raisons n’ont pas changées, les conséquences elles s’aggravent… mais RAS, tout va bien aller, chez les teletubbies  Culturels  Français…vous serez rémunérés à la fin du mois… ’Bonjour chez vous’.

 

Comments are closed.